LOGEMENTS ZAC CAMBRIDGE
- PRESQU'ILE A GRENOBLE (38)

Zac Cambridge - Presqu'ile - Grenoble

Livré en 2017

Construction neuve du lot CJ4 de la ZAC Cambridge comprenant :
- 38 logements sociaux,
- locaux d'activités à rez-de-chaussée
- jardin partagé au R+3

Maitre d'ouvrage - Actis

Roda Architectes mandataire
CAAZ Architecte EXE - DET - AOR

Atelier Quatre Vingt Dix - DET - OPC

GAUJARD - structure
CET - fluides

CANOPEE - hqe
PE2C -économie

MTM INFRA  - vrd

ACOUSTB - acoustique

Surface - 2 488 m² SDP 

Montant des travaux - 4 081 246 € HT

Performance - BBC RT 2012

Photographies - Bruno Ramain

CJ4.jpg
014_MG_0042_HD.jpg
CJ4.jpg
CJ4.jpg
c71ba12e517f455eeda9141a511c8a9d.jpg
c064e9e0994fa57bc5562283e22ada94.jpg

Deux éléments forts caractérise le CJ4 :

- Un socle minéral en béton, dont la lecture est unitaire par le choix d'une échelle concordante entre les baies vitrées des commerces au RDC et celles des logements en R+1 et R+2. Ce jeu est rendu possible par le choix d’une typologie en duplex pour les 9 logements se trouvant dans le socle, dégageant la perception d’une double hauteur avec des loggias en creux. L’ancrage au sol est accentué par le dessin d’une petite allège et un entourage des baies par de la matière. Ce principe se duplique de la même manière sur les quatre façades du socle.

Côté jardin, un retrait en oblique du mur favorise la visualisation et l’identification de l’accès principal aux logements et aux locaux cycles depuis le cœur d’ilot au Nord-Est, par la venelle transversale ou par l’interstice entre les bâtiments au Sud.

- Un corps principal léger, qui se développe du R+3 au R+10. Il est composé d’un noyau béton marquant , au R+3, le joint creux entre les deux entités constituantes du projet. Une peau en bois à l’aplomb des façades du socle vient envelopper le noyau béton sur le devant, laissant un interstice suffisant pour loger les terrasses et les excroissances du noyau. Ces pleins affleurant la peau bois ou en retrait sont disposés de manière aléatoire, créant une richesse de composition identique sur les quatre façades et permettant une homogénéité entre façade sur rue et façade sur cœur d’ilot.

Des coulissants bois de modénature identique à celle des parties fixes permettent de fermer à tout regard les terrasses privatives des logements. Ce système est complété par des gardes corps discrets constitués d'un barreaudage métallique.

040_MG_0079a_edited.jpg