STADE PIER LUIGI PONZO

Venise - Ile de Santa Elena

Concours d'idée

Construction neuve et redynamisation du quartier comprenant :
- 1 stade de football

- 1 complexe sportif ( salle d'escalade / piscine / terrain sport intérieur)

- 1 salle d'exposition 

- 1 salle de projection

- 1 belvedère

Atelier Quatre Vingt Dix

Surface - 2 000 m² SDP 

Images - Atelier Quatre Vingt Dix

1/3
stade pier luigi venise.jpg
stade pier luigi venise.jpg
stade pier luigi venise.jpg
stade pier luigi venise.jpg

Plus qu’aucune autre ville au monde, Venise doit envisager son avenir en se reconstruisant sur elle- même et en optimisant, pour y parvenir, ses maigres réserves foncières.

C’est sur l'extrémité Est de Venise à la hauteur de l’île de Sant’Elena que nous souhaitons intégrer notre démarche de projet en adoptant une stratégie tournée vers la dimension locale du lieu.

Il s’agit d’allier la qualité exceptionnelle du cadre de vie avec le développement de nouvelles activités, destinées à dynamiser et à revaloriser le quartier. L’enjeu est de faire de ce lieu, qui n’offre à ce jour pas d'attrait important, un lieu d’échange, garante de la vie vénitienne.

Le projet prend en compte la dimension paysagère et urbaine afin de raccorder de manière claire et permanente Sant’Elena au reste de Venise, par le biais de continuités urbaines et programmatiques qui s’appuient sur les «atouts» de l’île comme le stade de football et l’unique port de plaisance de la ville.

L’emplacement du stade et la friche maritime apparaissent ainsi comme des espaces d’activités potentielles. Espaces multisports pour les écoles avoisinantes, piscine, théâtre de quartier et capitainerie, s’installent sous cette coque, tout en préservent la poésie de ce lieu.

Qualité Architecturale.

-  Affirmer cet élément architectural fort du paysage qu’est le stade de football, sans chercher à le camoufler et en se basant sur les éléments du contexte proche et lointain.

-  Conserver la beauté et la poésie du lieu tout en apportant une architecture nouvelle et sensible en réponse à un besoin essentiel pour les vénitiens.

-  Traitement de l’espace public par des axes rapides et lents qui permettent de découvrir et de se perdre au sein de cette île. Ce traitement favorise une continuité visuelle entre les espaces, tout en créant une seconde entrée maritime permettant de découvrir Venise d’une autre manière.

 

Qualité de la vie sociale.

-  La mise en place d’un théâtre de quartier répond à des besoins concrets pour un développement de la vie locale. Le théâtre de quartier prend place sur la toiture du second bâtiment, en lien avec le retournement de l’axe rapide.

-  Un programme adaptable: divers événements sportifs viennent rythmer cet espace, en complément des activités culturelles dispensées de manière permanente au coeur du second bâtiment.

-  L’ensemble du parcours urbain permet de découvrir ou de se promener dans Sant’Elena tout en procurant aux utilisateurs des points de détente et d'observation du paysage.

 

Respect de l’environnement.

-  Prise en compte du milieu: l’intervention tire partie des contraintes existantes pour la coque du bâtiment. Utilisation du milieu naturel et des conditions climatiques pour le développement d’un béton bioclimatique qui permet le développement d’espèce végétale variée en façade du bâtiment.

-  Mise en place d’un potager participatif pour rapprocher les habitants de leur quartier et de leur produits. Cet espace fait écho au manque de marchés dans le secteur.

-  Insertion de diverses espèces végétales pour les jardins communautaires et le développement de la flore locale.

stade pier luigi venise.jpg
stade pier luigi venise.jpg
stade pier luigi venise.jpg